Du 2 au 9 Décembre Land Rights Now et les organisations à l’échelle mondiale se réuniront pour sensibiliser sur l’importance de la sécurité  de droits fonciers des peuples autochtones et des communautés locales pour prévenir les pandémies.

Notre planète est menacée. Saviez-vous que la destruction de la nature augmente la probabilité de pandémies futures ? Il y a des milliers de virus inconnus dans la nature, qui sont portés par les animaux sauvages. La déforestation nous rapproché d’eux.

Il est temps de mettre en discussion notre relation avec la nature et, dans cette période de bouleversement et d’incertitude, de se laisser guider par ceux qui savent depuis toujours que notre santé est liée à celle de la planète : les peuples autochtones et les communautés locales. Ils protègent 50 % de la surface du globe et défendent 80 % de la biodiversité mondiale. Ils sont les gardiens des forêts et des écosystèmes. Mais ils sont menacés, et leurs terres sont attaquées par les industries destructrices (exploitation minière et monocultures à grande échelle comme les plantations de soja ou d’huile de palme). Sans droits fonciers sûrs, les forêts perdent leurs gardiens et nous devenons tous plus vulnérables aux futures pandémies. La sécurité des droits fonciers des populations autochtones et des communautés locales est la clé d’un avenir vert, sûr et sain.

Pour prévenir des futures pandémies nous devons vivre en harmonie avec la nature, les forêts et les animaux. Les Peuples Autochtone et les communautés locales ont les savoirs traditionnels pout être notre lumière dans ces temps sombres. Allumez une étincelle et participez à la semaine d’action !

Mobilisation Internationale Pour la Journée de la Terre 2017 :

Mobilisation mondiale 2018 :